Qui est Julien Godart ?

Qui est Julien Godart ?

Bienvenue sur mon blog qui porte mon nom.

J’ai 31 ans.

Je suis partis du principe que l’on fasse connaissance pour la première fois sur internet ou en face à face, on se présente par son prénom et son nom.

Si tu viens chez moi ?

Je te donne mon adresse avec nom et prénom sur la boîte aux lettre.

 

Sur internet ?

Pareil.

Le plus simple est de me retrouver à une adresse portant mon nom et prénom.

 

Qu’est-ce que je peux t’apporter sur juliengodart.fr ?

Tout ce qui peux te permettre de mettre en place simplement un business en ligne.

J’insiste bien sur le simplement.

C’est devenu mon cheval de bataille quand j’ai commencé à m’intéresser à internet et aux opportunités qui pouvait s’y rattacher.

 

Et pourtant…

 

Ceux qui m’on connu il y a 10 ans, seront surpris.

A la fois d’accord avec ce que je vais te raconter.

 

 

Internet ? Je n’y connais rien et ça ne m’intéresse pas !

 

C’est le moins que l’on puisse dire.

Facebook. Et encore…

Quelques brèves recherches sur notre bon vieux Google.

 

C’est tout.

 

Bien loin d’un business en ligne donc.

 

Comment en arriver à expliquer à d’autres personnes comme toi, comment ils peuvent créer leur business en ligne ?

Simplement ?

 

Réponse comme le concept: simple.

Un rêve. Travailler quelques heures par semaine. Avoir suffisamment de revenus pour voyager. Le tout sans bosser comme un esclave moderne. 40 heures par semaine.

Utopique ?

Peu importe, c’était un rêve. C’est l’essence même du rêve non ?

 

A l’époque ?

 

Célibataire.

Je travaillais comme vendeur chez Boulanger (concurrent de Darty).

A mes débuts en tant que conseiller en téléphonie mobile.

J’ai eu ce poste grâce à mon passé de vendeur chez l’opérateur historique Orange.

 

Une vie bien rangée. 35 à 40 heures de travail par semaine. 1270 € net par mois. 2 fois 15 jours de congés payé par an. Contrat CDI.

 

Où est le problème tu me diras.

 

Il est là justement.

Dans le résumé de ma situation.

Une situation bien trop éloignée de mes rêves.

Certains te diront que l’on ne peut pas faire ce que l’on veut dans la vie.

 

Tu sais quoi ?

 

Je déteste que les négatifs influencent leur entourage !

 

Comment serait la vie sans rêves ?

Est-ce qu’elle mériterait au moins d’être vécu ?

A mon sens ?

Non.

 

Travailler pour payer des factures ?

Sans façon.

 

Travailler pour atteindre ses objectifs et réaliser ses rêves ?

YES !

 

Bon ok…

 

Pour payer des factures aussi, on a pas le choix.

Mais payer des factures n’est pas un objectif de vie, on est d’accord.

 

 

C’est au pied du mur que l’on voit le maçon.

 

Tu la connais cette expression ?

Elle prend tout sons sens quand tu te jettes à l’eau.

Sans attendre d’être prêt.

Sinon tu t’y jettes jamais.

 

J’ai décidé de quitter mon emploi. Bon en assurant mes arrières un peu quand même.

Après négociation avec mon employeur, j’ai pu bénéficier de mes droits Pôle Emploi.

En plus j’avais réussi à mettre un peu d’argent de côté.

Le temps de voir venir quoi.

Un excellent tremplin pour se jeter à l’eau tout en gardant la capacité de payer les factures.

 

C’est sûr…

 

Pas de quoi faire des folies et des investissements dans un gros business.

 

 

Mais la ressource que je convoitais tant n’était pas l’argent….

 

Cette ressource précieuse ?

 

Le temps.

 

Une ressource qui représente à mes yeux plus de valeurs que l’argent.

Ceux qui ont de l’argent n’ont pas forcément le temps d’en profiter.

Ceux qui ont du temps n’ont pas obligatoirement l’argent pour combler ce temps libre.

 

Mon objectif ?

 

Utiliser mon temps comme un investisseur utiliserait son argent.

Le faire fructifier pour le transformer en revenu.

Comme un investisseur ferait fructifier son argent pour le transformer en temps.

Beaucoup de temps, peu voir pas d’argent, et un désir de créer un business.

 

Pas question de faire un crédit pour investir dans un business en dur. Aucun intérêt.

 

Plus qu’une seule solution…

 

Internet.

 

 

Quand la seule solution est ce que tu rejette le plus.

 

La seule solution était internet.

Quand j’étais salarié, j’avais commencé à vendre des livres (j’adore la lecture) d’occasion sur des places de marché comme Amazon ou Price Minister.

 

Résultat ?

 

D’excellents compléments de revenus de quelques centaines d’euros que je mettais systématiquement de côté chaque mois.

Mon idée à ce moment-là ?

Agrandir mon stock de livres pour augmenter mes ventes et ainsi mes revenus pour que ça devienne un vrai salaire.

 

Me voilà en train d’aménager ma cave.

Acheter du stock pour arriver rapidement à 10 000 livres.

Oui ça fait beaucoup.

 

Les ventes ?

 

Elles ont suivis plus d’une dizaines de colis chaque jour à envoyer.

Tous se passait à merveille jusqu’à un certain mail un vendredi après-midi…

 

 

Pris au piège… « Trop de stock, ouvrez un compte pro »

 

Voilà en résumé le message de Price Minister.

Me voilà pris au piège.

2 solutions s’offre à moi.

 

• Devenir un pro et payer un abonnement et des charges plus importantes et donc passer mon stock à 20 000 ou 30 000 pièces et louer un local
• Resté comme j’étais et ne pas voir ses revenus évolué au point de remplacer un salaire

 

J’allais alors prendre une décision un peu folle.

Une décision qui allait m’éloigner, sans m’en rendre compte, de mes rêves.

 

Créer une auto-entreprise, payer des abonnements pro et investir le peu d’argent que j’avais dans du stock.

 

Pourquoi une erreur ?

 

Parce que peu à peu, je m’enchaînais un boulet au pied qui allait m’empêcher de voyager. C’était certains.

 

 

Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises expériences. Il n’y a que des expériences.

 

Le fait de devenir un professionnel m’a fait prendre conscience d’une chose très précieuse.

Construire une maison sur un terrain qui n’est pas à nous ne nous rendra jamais propriétaire.

 

Pourtant,

C’est ce que je faisais en construisant mon business uniquement sur Price Minister et Amazon.

C’est durant cette période que je découvre l’univers du blogging.

 

• Devenir un média pour se créer une audience.
• Faire son auto-promotion des produits que l’on vend.
• Créer son propre écosystème.

 

Ce que j’avais portait un nom.

Je l’ai su 2 ans plus tard.

C’était l’Inbound Marketing.

 

 

6 mois après être devenu auto-entrepreneur dans le livre, je laissais tomber le livre.

 

Et oui…

 

Comment voyager avec un stock de 10 000 livres, des dizaines de colis à envoyer chaque jour, et des charges lourdes en rapport au chiffre d’affaire ?

 

On est d’accord.

Projet très loin d’être au point.

 

 

Quand le rêve d’adulte rejoint le rêve de gosse

 

Écrivain et conférencier.

Voilà ce que je rêvais de devenir quand j’étais petit.

8 ans et déjà une machine à écrire.

 

Parler en public ?

 

J’adore.

Ça me procure une montée d’adrénaline dont j’ai du mal à me passer.

 

 

Ce que peux m’offrir un site personnel comme le blog ?

La possibilité d’écrire autant que je veux.

(C’est un peu le principe du blog quand même)

La possibilité de réaliser des vidéos sur lesquelles je peux m’exprimer.

(Merci YouTube)

 

Comment créer simplement son activité en ligne (juliengodart.fr)

Dans un Starbuck Cofee en train d’écrire un article pour mon premier blog lors de notre séjour à Prague.

 

Le tout sur un site qui porte mon nom et sur lequel je créé un écosystème dont je suis le créateur.

En gros construire une maison sur un terrain qui m’appartiens.

C’est ce que je te propose de faire.

De créer ton écosystème.

De construire TA maison sur TON terrain.

 

 

On peu en vivre de ça ?

Un peu mon neveu.

 

Aujourd’hui c’est voyage et liberté

 

Bon dans des pays où le coût de la vie n’est pas très élevé ok.

Mais à ne pas confondre tout de même…

 

Coût de la vie avec … qualité de vie.

 

Rien à voir.

La France en est un bel exemple.

 

Le meilleur ?

 

C’est le goût de la liberté. Comme une drogue a laquelle on goute et dont on devient carrément accro.

Sauf que celle-ci est bonne pour ta santé.

Liberté.

Un mode de vie dont il est difficile de se passer.

 

Et tu sais quoi ?

 

Je voyage en couple. Oui oui.

Durant mon apprentissage du web, j’ai fais la connaissance d’une charmante Réunionnaise qui depuis est devenu ma femme.

Il faut que je te dise quelque chose d’incroyable.

Priscilla, donc ma femme, est de formation comptable.

 

Ce qu’elle à fait il y a maintenant un peu plus de 1 an ?

 

Tu vas rire, mais oui tu as deviné.

La même chose que moi il y a quelques années.

Elle a laissé tombée le monde de l’esclavagisme moderne, à la Matrix, pour se jeter à l’eau.

 

Aujourd’hui ?

 

On a la joie de travailler en couple et de s’épanouir dans tout ce que l’on fait.

 

Comme quoi…

 

La vie devient magique quand on décide de travailler dans ce sens.

 

C’est génial tu te dis mais tu dois encore te poser des questions comme celles-ci je pense…

 

Comment créer simplement son activité en ligne (juliengodart.fr)

Le jour de notre départ lorsque nous avons revendu toute nos affaires et rendu notre maison pour voyager et développer nos business en ligne.

 

 

Mais comment vivre d’un blog ?

 

Si comme moi tu aimes la création comme l’écriture ou la vidéo, le blog est ce qu’il te faut.

Tu créé du contenu qui est gratuit c’est vrai.

Mais tu peux créer du contenu qui est payant.

 

Plus besoin d’une maison d’édition pour écrire ton livre et le vendre.

Seulement des lecteurs qui deviennent clients.

 

Plus besoin d’outils coûteux pour vendre des formations où tu partage tes compétences.

Sur ton blog tu peux tout mettre en place pour une poignée d’euro.

 

Ensuite ?

 

Pareil.

Seulement des personnes qui veulent apprendre à développer tes compétences.

Elles deviennent alors clientes de tes formations.

 

 

Un savant mélange entre le siècle des Lumières et celui de l’Information.

 

Toi aussi tu rêve d’avoir du temps pour profiter des personnes que tu aimes ?

Pour voyager ?

De ne plus échanger ton temps contre de l’argent ?

De vivre de tes créations intellectuelles ?

 

Ou alors,

 

Tu as déjà une activité en dure et tu ne vois pas comment la dupliquer sur le web ?

Te créer un clone qui bosserait H24 pour toi pour te générer un revenu passif ?

 

Alors je suis à ton service.

 

Que ce soit au travers de mes nombreuses vidéos et articles.

Au travers des mes prestations où je met tout en place pour toi.

 

Ou encore,

 

Au travers de mes formations où tu bénéficie de mes années d’expériences tout en mettant tout ton business toi-même en place comme un grand mais en minimisant les risques.

 

Mon blog est à ton service.

 

Car ma mission est surtout celle-ci.

 

Aider un maximum de personnes qui partage les mêmes rêves que les miens, à les réaliser.

Bienvenue dans le club de ceux qui accordent travail avec liberté.

Et voyage avec mode de vie.

 

Bienvenue sur juliengodart.fr.

 

Je suis certains que ce n’est pas le désir ardent qui brûle au fond de toi qui te retient de te lancer.

C’est par où commencer.

Business en ligne avec un blog ?

OK.

Mais de quoi parler et quoi faire ?

 

Quelle thématique choisir ?

 

Pour t’aider à démarrer du bon pied, je te propose de rejoindre ma liste de contacts personnel avec qui je partage tout ce qu’il faut.

 

Pour rejoindre mon carnet d’adresse ?

 

C’est juste ici.

 

A tout de suite !

 

Amicalement

 

Julien

Share This